avril 28, 2016

La proposition de valeur

La proposition de valeur est la raison d’être du plan d’affaires de l’entreprise. Il est le résultat d’une réflexion sur ce que nous voulons offrir à nos clients qui aura un attrait pour celui-ci. Le résultat exigera une compréhension des attentes des clients. Ceci sera essentielle pour aborder les questions de canaux de distribution, communication, partenariats, etc. La proposition de valeur, au cœur de l’organisation, n’est pas statique. C’est un système dynamique qui s’adapte aux évolutions de l’entreprise d’économie sociale. Il faut la définir, sans la figer dans la pierre. Ce qui nous permettra de la revisiter et de la redéfinir dans le futur.

Il y a une proposition de valeur dans chaque entreprise, même si elle acquiert des caractéristiques particulières dans une entreprise d’économie sociale. Dans ces entreprises comme sans les entreprises classiques, la qualité des produits, du service ou même de l’expérience, importe. Mais ces éléments ne sont pas suffisants. Les clients de l’entreprise d’économie sociale ne sont pas satisfaits du fait que la proposition de valeur offerte peut améliorer leur monde, mais demandent qu’ils répondent à un objectif plus élevé: ils doivent contribuer à améliorer le monde.

Pour relever ce défi important, nous pourrions avoir à changer la boîte à outils ou peut-être, comme l’a noté le professeur Yunus « utiliser ces outils en temps opportun ». Dans tous les cas, nous considérons que les 10 instruments suivants, sous la forme de principes, sont essentiels:

  • Création d’une communauté et réseau social: l’entreprise sociale doit promouvoir un sentiment de communauté, que ce soit physique ou virtuel. Il doit tirer profit et d’améliorer l’effet de réseau, tant au niveau cognitif et émotionnel.
    Orientation client ou centrée sur le client: cela implique un effort particulier à connaître les clients, les destinataires, les utilisateurs, ou «invités» afin de leur donner un traitement différencié.
  • Personnalisation, mise au point et l’individualisation: dans un monde globalisé qui est de plus en plus homogène la proposition d’individualisation est particulièrement pertinente. D’un niveau plus concret, la personnalisation signifie adapter aux spécificités des clients ou de leurs goûts et besoins, d’un niveau plus abstrait, il ouvre la possibilité que le bénéficiaire exprime sa singularité, en participant au processus de conception ou de production (co-production, co-création et prosumerism).
  • connexion émotionnelle: le destinataire de l’entreprise sociale est à la recherche de quelque chose de plus qu’une simple transaction économique avec le fournisseur. Ce client est inspiré par le contact humain et le désir d’intégrer les responsables du projet social dans son cercle de référence ou d’influence.
  • La transparence, la cohérence et l’intégrité: dans un monde où l’anonymat est en train de disparaître, le principe de transparence acquiert une dimension sociale importante, en particulier pour les bénéficiaires de l’entreprise sociale. Ce groupe aime à être informé, ne sont pas facilement influencé et accorde une valeur particulière à la cohérence et l’intégrité personnelle. Tolérant d’erreurs humaines et de l’oubli, ces individus se félicitent des excuses sincères, mais sont sans relâche avec la tromperie et la manipulation.
  • Sensibilité au contexte social et de l’humeur: à la suite de la technologie mobile et l’emplacement informatique conscient, dans un proche avenir, il sera possible de connaître le contexte géographique et le temps immédiat du client. Ceci exige que les entreprises sont en mesure d’adapter, être flexible et répondre à l’environnement dans une large mesure. Ce fait ne sera pas seulement rendre souhaitable d’inclure des informations précises sur le cercle de la proposition de valeur de la vie, mais aussi être sensible au contexte émotionnel ou le climat général dans lequel l’entreprise sociale et le destinataire est immergé.
  • La flexibilité et la générosité: la flexibilité dans l’application des règles régissant les relations entre l’entreprise et le client est évalué et la générosité des entreprises (pas nécessairement compris comme libre et pas nécessairement dirigé vers le bénéficiaire) comme une expression de l’empathie et de sensibilité au contexte.
  • Équilibre entre futurisme et la nostalgie: une bonne proposition de valeur doit s’adapter à une double dimension de temps. Il doit montrer un certain optimisme vers l’avenir (place à l’amélioration et l’apprentissage), mais sans oublier le passé, l’occasion de se connecter avec l’affection et de l’identité.
  • Diffusion de l’information: cela est d’aider les bénéficiaires à prendre des décisions, en leur donnant le choix entre différentes alternatives possibles et de les rendre conscients de leur impact.
  • proposition ouverte de valeur: cela implique une collaboration entre plusieurs entreprises, de sorte que la proposition de valeur est le résultat de la combinaison de dialogue et de participation entre plusieurs joueurs.

L’entreprise d’économie sociale permet à l’entrepreneur de devenir un innovateur social. De plus, elle offre au client la possibilité de participer à la transformation sociale. En d’autres termes, il leur donne la possibilité d’aller au-delà de l’acceptation réductionniste du consommateur pour faire du citoyen un acteur clé dans l’économie du bonheur.

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera